Facile à vivre, les géraniums sont appréciés pour leur qualité résistante, vigoureuse et florifère. Terminé la gamme monotone des couleurs rouge, blanc, rose. Les variétés ont été multipliées laissant apparaître des versions parme, rouge grenat et même bicolore. Vrai des fleurs, vrai des feuillages aussi dont les bords prennent des teintes pourpres, argentés ou dorés. Ils sont en harmonie avec les plantes saisonnières au port plus souple telles que les verveines, lobélias, scævolas ou plectranthus. Pour les variétés de géraniums retombants on choisira à l’inverse des plantes érigées du type anthémis, némésias ou héliotropes. Les géraniums odorants finiront d’enchanter les lieux de leurs délicates notes florales.

Une harmonie facile à réaliser

Vous ne commettrez aucune faute de goût en ne déclinant qu’un seul coloris. Les nuances de teinte sont très nombreuses et de simples fleurs blanches feront ressortir l’ensemble. Il est recommandé de n’utiliser les teintes vives que sur les rebords de fenêtre et donc en petite quantité.
Pour la plantation, il est nécessaire d’insérer au fond du pot une couche de drainage faite de gravier par exemple. Ce sera suffisant pour protéger les racines d’un excès d’arrosage. Tant que la période de gel n’est pas passée, les pots sont entreposés dans un espace éclairé et aéré. Cela laissera le temps aux jeunes plants de se renforcer. Si on pince leurs tiges, leur floraison sera rendue plus tonique encore.

Choisir un plant de géranium

Lors de l’achat en jardinerie, la partie supérieure du géranium doit être compacte et parfaitement ramifiée. Plutôt que fleuris, leur aspect trapu est un signe de bonne santé. On regardera également dans quel état sont les radicelles.
En revanche, l’achat des jeunes plants de boutures racinées se fait par correspondance.
Plus chères, mais gage de qualité, les variétés protégées qui portent une étiquette d’authenticité variétale sont en général des plantes saines et florifères.

Un plan-patron pour un méli-mélo de couleurs

1) Pétunia ‘Whispers Blue Rose’
2) Capucine ‘Sucre d’Orge’
3) Géranium zonale Pelargonium Americana ‘Corail’
4) Géranium-lierre ‘Balcon rouge’
5) Verveine ornementale ‘Lavender Star’
6) Lobélia ‘Big Blue’
7) Némésia ‘Sunsatia Banana’

Se détachant d’une façade de pierres grises, cette jardinière aux couleurs vives allie des jaunes, rouges et pourpres pour tout l’été dans un effet retombant en cascade. Seules les fières capucines et les têtes rondes du Pelargonium semblent retenir ce flot en suspension.

Cette jardinière s’installe dans un terreau pour géraniums enrichi de nourriture pour un mois et doit être exposée en mi-ombre ou sous un soleil léger.
On enlèvera progressivement les fleurs fanées et, toutes les deux semaines on ajoute de l’engrais pour géraniums après l’arrosage du soir.

Un plan-patron pour des effets tout en douceur

1) Hélicrysum
2) Géranium-lierre
3) Anthémis ‘Sunstar Comet Pink’

C’est ici une invitation au repos dans la légèreté des tons gris et rose pastel. L’anthémis (Argyranthemum) et le géranium-lierre seront très florifères pendant longtemps et l’on compte sur le feuillage gris et duveteux de l’hélichrysum (H. petiolare) pour apporter une note d’originalité. Du haut de leurs longs pétioles, ses fleurs blanches percent la composition de façon sporadique.

C’est une composition très simple à réaliser et à entretenir. Il suffit d’associer 2 plants de géraniums et d’anthémis pour un seul d’hélichrysum. Ils sont installés dans un compost léger et bien drainé contenant un tiers de terreau, un tiers de terre de jardin légère et un tiers de sable de rivière.
Elle s’expose en plein soleil et l’entretien consiste essentiellement à surveiller la croissance de l’hélichrysum dont il faut couper les rameaux si on ne veut pas le voir prédominer sur les autres fleurs. C’est pourquoi on dosera soigneusement l’engrais, car il en profiterait plus que les autres. Pour garder le plus bel effet, il faut régulièrement enlever les fleurs fanées et attendre que le dessus du terreau sèche avant d’arroser.