Le souhait d’un balcon ou d’une terrasse fleurie toute l’année peut être exaucé, sans pour autant habiter la côte méditerranéenne. Les potées peuvent durer plus d’une saison dès lors qu’elles accueillent des plantes vivaces de bonne rusticité. Installées dans des pots de grande contenance, elles décorent un balcon pour deux ans.

Le choix de la composition

Il s’agit essentiellement de plantes rustiques au feuillage persistant et décoratif. On joue ensuite sur les volumes en ajoutant, d’une part, des graminées pour leurs tiges dressées et aériennes, et, d’autre part, des plantes au port retombant du type origan et pervenches. Les teintes se révèlent par leur contraste avec ici un vert acidulé qui se démarque d’un bronze, et là un pourpre sur un argenté, en passant par toutes les variations marbrées et panachées.
Dans ces feuillages on plantera des bulbes, des bisannuelles ou annuelles que l’on remplacera par saison.

Application pratique

L’exposition
Vos compositions s’épanouissent dans une mi-ombre, jamais en plein soleil brûlant.
Dans le sud de la France, elles en seront protégées dès le printemps.
Le substrat
Elles s’installent dans un terreau de bonne qualité chez un horticulteur qui garantit sa composition et son équilibre entre écorces, tourbe et argile. Au moment de la plantation, il faut créer une cuvette d’arrosage et dégager un espace de 1cm séparant le rebord du pot de la surface du terreau.
La qualité de la jardinière
Les pots en terre cuite épaisse résistent mieux au gel. Par prudence, ils devront être surélevés de façon à conjurer une remontée des eaux néfaste en hiver et à laquelle leurs parois fragiles ne résisteraient pas.

L’entretien

La matière végétale se manie et se maîtrise. Inutile de se laisser déborder, vous couperez au fur et à mesure les éléments qui vous paraissent disgracieux, feuilles trop grosses ou rameaux mal fourni. Vous privilégierez la croissance de certaines plantes et limiterez l’expansion d’une autre. Vous guiderez la croissance de votre composition comme une œuvre.