Les fougères contre les pucerons, cochenilles et limaces
Formation d’un purin ou macérat : les feuilles sont macérées pendant 10 jours.
Utilisées en décoction : on fait ramollir quelques heures les feuilles puis on les fait bouillir 15 mn.
Utilisées en infusion : les herbes sont jetées dans l’eau bouillante et infusées 24h.
Dosage : 1 kg frais ou 30 g sec pour 10 litres.
S’emploie en concentré l’hiver en traitement des cochenilles et pucerons lanigères.
S’emploie en concentré en arrosage sur le sol contre les limaces.
Se dilue à 10 % contre les pucerons.

Les feuilles de noyer contre les fourmis

Elles s’emploient en décoction pulvérisée dans sa forme concentrée.
Dosage : 200g pour 10 litres.

Les feuilles d’orties contre les pucerons

Préparation d’un purin
S’utilisent diluées à 5 % dans de l’eau.

Les feuilles de rhubarbe contre les vers et puceron noir

Utilisation en décoction ou en infusion.
Dosage : 500g frais pour 3 litres.

Le tabac et la nicotine contre les pucerons et chenilles

Utilisation en décoction ou infusion.
Dosage 300g pour 10 litres.
Cela s’emploie en dilution à 25 %. Le produit est fortement toxique mais il est biodégradable.

Les feuilles et fleurs de tanaisie contre les parasites des fruits

Utilisation en purin, décoction ou infusion.
Dosage : 300g frais ou 30g sec pour 10 litres.
Cet insecticide s’utilise en concentré contre les mouches à fruits.
Il est dilué à 10 % pour assainir le sol.

Les feuilles de tomate contre la piéride du chou

Elles se préparent en décoction non bouillie.
Dosage : 100g frais pour 1 litre.
L’insecticide s’emploie concentré en répulsif contre la piéride du chou.

Le savon noir à l’huile de lin contre les pucerons

Dosage : 300 ml pour 10 litres.
Il est dilué à l’eau chaude puis complété avec de l’eau froide.
Ajouter 1 cuillère d’huile de table pour éviter la mousse.