Préparation de la terre du verger
La plantation des arbres fruitiers se programme en novembre. Ce rendez-vous implique que l’on prépare le terrain dès le mois d’octobre si l’on veut s’assurer de la reprise.

Préparer les trous de plantation

Les trous de plantation seront creusés 3 à 4 semaines à l’avance de façon à ce que les racines du fruitiers trouvent une terre souple et déjà ameublie, dans laquelle elles pourront facilement s’installer et progresser.
Le trou sera le plus large possible et d’au moins 1m de côté et profond de 70 cm à 1 m, même si le plant est encore petit. Il faudra d’autant plus prévoir large si la terre est pauvre.

Améliorer sa terre

En formant le trou on réservera d’un côté la terre arable (de surface) et de l’autre la terre végétale. Le fond du trou sera pioché sur 30cm et s’il s’avère que ce sont des remblais, il faudra les remplacer par de la terre (prévoir au moins 2 sacs).
Des amendements sont alors apportés à la terre du fond du trou. Elle sera enrichie par une demi-brouette de compost ou de fumier ou même de l’or brun. L’apport est mélangé à la pelle-bêche puis recouvert d’un peu de terre arable.
La terre ainsi préparée est laissée à ciel ouvert 3 ou 4 semaines avant la plantation.