Réussir son compost
Le compost est un engrais obtenu par la fermentation de divers déchets de nature organique ou végétale. La fermentation du compost sera optimisée en maintenant un taux d’humidité élevé et une bonne aération.

Accélérer la formation du compost

Pour favoriser la fermentation, il est requis de placer le composteur à même le sol, dans un endroit ombragé. Il ne faut pas de « plancher » ou de chape de béton qui referme le dessous du composteur. Laissé en contact direct avec le sol, lombrics, larves et insectes, champignons et bactéries feront leur « nid » dedans. Ce sont eux qui travaillent votre compost en dégradant les déchets et en l’aérant. Par leurs petites vies, ils en améliorent la qualité.
Pour activer la fermentation et obtenir une bonne qualité de compost, il est utile de brasser de temps en temps le tas du compost pour aérer et homogénéiser son contenu. Si on utilise un activateur, il existe des activateurs chimiques qui restent écologiques, mais il vaut mieux ajouter des activateurs naturels que sont les lombrics, insectes et micros organismes. S’il paraît sec, il faut l’arroser car du taux d’humidité dépendent aussi les performances du compostage.

Les ingrédients du compost


Le composteur reçoit tous les déchets organiques ménagers : coquilles d’œufs écrasés, fruits et légumes avariés, les épluchures à l’exception d’écorces d’agrumes qui chassent certains insectes, les coquilles de fruits secs, les déchets de poisson ou de viande, le thé, le café et même les mouchoirs en papier. Les excréments des animaux domestiques et les déchets du jardin rentrent également dans la composition du compost, à l’exception des branches et troncs de plus d’1 cm de diamètre.
Pour un bon équilibre du compost, on ne met jamais plus de 25% du même déchet dans le composteur.
Les déchets sont coupés en petit bout, voire déjà broyés et on ne laissera pas en surface des déchets qui attireraient les chiens et chats du voisinage.
On n’introduira pas dans le tas de compost des végétaux malades qui contamineraient son contenu. Seront également exclus les plastiques, métaux et toutes substances polluantes.