La composition d’un bouquet parfumé 

C’est au mois d’avril que le choix est le plus vaste pour des fleurs parfumées. Jonquilles, lilas et jacinthes sonnent l’arrivée des beaux jours. Rien interdit d’ajouter des fleurs de toutes saisons comme les lys, les freesias et les roses. Si les fleurs exhalent de doux parfums, il ne faudrait pas oublier les feuillages odorants que sont le thym, la menthe ou l’eucalyptus. Une touche d’originalité sera apportée par quelques fleurs sauvages ou fleurs du jardin.

Nous reproduisons ici une suggestion qui fait le plaisir de tous et qui allie une trentaine de fleurs :
– 10 Roses Aqua courtes pour un bouquet bien rond
– 10 Branches de Petit houx
– 10 Freesias blancs

Ce bouquet est réalisé en spirale pour apporter volume et stabilité. La réussite est dans le coup de main : il faut procéder en spirale.
– incliner la première rose dans la main
– centrer le point d’attache à 1/3 de la longueur de la fleur
– entourer la rose d’un peu de feuillage et ajouter 4 freesias autour
– entourer les freesias de petit houx
– ajouter 4 roses
et compléter de cette façon jusqu’à la formation du bouquet : les tiges ne se croisent jamais.
L’ensemble est maintenu par un cordon de raphia.
Dans l’eau du vase on ajoutera non pas de l’aspirine mais une cuillère de sucre en poudre ou une solution nutritive spécifique.
Pour une meilleure conservation, les tiges sont coupées en biseaux et le bouquet est tenu à distance de toute source de chaleur. L’eau sera régulièrement changée.