Les végétaux toxiques

Dès que l’on est entouré d’enfants, la prudence conseille de ne pas cultiver de plantes dont les feuilles, fleurs ou fruits risqueraient de les intoxiquer. Leur fâcheuse manie à tout mâchouiller ou à ingurgiter l’eau des vases pour savoir si cela a du goût, sont des gestes à anticiper et lourds de conséquences en cas de toxicité.

Cela dit, le niveau de toxicité dépend des espèces végétales et il convient de se laver les mains après leur manipulation. L’intoxication peut ne provoquer qu’une irritation mais si elle est plus grave, elle peut produire des vomissements chez l’enfant qui risque alors la déshydratation. Nous reproduisons ici une liste non exhaustive de plantes toxiques qui ornent pourtant couramment nos jardins.

Les baies toxiques

Aucuba
Belladone
Buisson ardent
Cotoneaster
Gui
Houx
If
Sureau
Troène

Plantes d’intérieur

Amaryllis
Azalée
Datura
Philodendron

Plantes d’extérieur

Ancolie
Clématite
Crocus
Digitale
Glaïeul
Glycine
Hortensia
Iris
Jacinthe
Laurier rose
Muguet
Pivoine
Pois de senteur
Rhododendron
Ricin

Champignons

A considérer comme dangereux par défaut tant qu’il n’est pas identifié