Le jardinage floral n’est pas réservé aux personnes ayant la main verte. Tout le monde peut s’y adonner et donner à son jardin un aspect exceptionnel. De plus, les fleurs sont bonnes pour la santé : elles permettent de réduire le stress et contribuent à purifier l’air ambiant. Mais si vous envisagez de planter des fleurs dans votre jardin, vous devez d’abord savoir certaines choses. Dans ce guide du débutant, nous aborderons tous les sujets, du choix du bon emplacement aux techniques d’arrosage qui permettront de garder ces belles fleurs vivantes !

Choisissez le bon emplacement

Le choix du bon emplacement est crucial pour la réussite du jardinage floral. La chose la plus importante à retenir lors du choix de l’emplacement est que vos fleurs ont besoin de la lumière du soleil. Si le soleil ne brille pas sur elles, elles ne feront rien !

Vous devez vous assurer que votre massif de fleurs reçoit au moins 6 heures de lumière directe du soleil chaque jour. Il est également important qu’il soit protégé du vent, du froid et de la chaleur, car tous ces facteurs peuvent endommager ou tuer vos fleurs avant même qu’elles n’aient la chance de fleurir !

Apprenez quelles fleurs se développent dans votre environnement locall.

Cela peut sembler évident, mais il n’est pas rare que les gens plantent des fleurs qui ne poussent pas ici. Vous vous dites peut-être : “Eh bien, je veux faire pousser des tulipes ! J’adore les tulipes ! Elles sont magnifiques ! Et elles sentent bon ! Et elles sont jolies ! Pourquoi je ne planterais pas des tulipes ? Qui se soucie si elles ne poussent pas ici ?”

La réponse est simple : Les tulipes viennent des Pays-Bas et meurent lorsqu’elles sont exposées à nos hivers glacials. Il en va de même pour de nombreuses autres plantes qui sont cultivées de manière populaire, mais dont la plantation n’est pas recommandée dans les climats plus froids (par exemple, les azalées). Si vous voulez vraiment avoir ces pétales rouges brillants sur le pas de votre porte chaque printemps, envisagez de déménager dans le sud au lieu d’essayer de les forcer à exister en les plantant directement devant votre porte d’entrée (où elles finiront par dépérir).

Commencez par des graines

Les graines sont le moyen le moins cher de commencer un jardin, et vous pouvez en trouver dans presque toutes les épiceries. Elles sont également faciles à conserver (dans un bocal en verre ou un sac en plastique), faciles à planter (dans de la terre) et faciles à faire pousser. Une fois qu’elles auront poussé, vous aurez de belles plantes qui produiront de nombreuses graines pour le jardin de l’année suivante !

Creusez un trou aussi profond que la motte de racines

Lorsqu’il s’agit de creuser un trou, la profondeur est primordiale. La profondeur à laquelle vous creusez votre trou dépend du type de plante que vous plantez. Il suffit de connaître la profondeur de la motte de racines (la partie contenant toutes les racines), de mesurer cette profondeur en pouces ou en cm et d’utiliser cette mesure comme guide pour creuser.

Pour creuser un trou :

  • Mesurez la profondeur de votre conteneur – cela peut être fait avec une règle ou un ruban à mesurer et vous donnera une idée de la quantité de terre à enlever autour de votre plante avant de la planter.
  • S’il y a des roches dans votre cour ou vos plates-bandes, enlevez-les d’abord ; cela facilitera le creusage par la suite ! Vous pouvez également utiliser des outils de jardinage comme des truelles pour ce travail, mais je préfère toujours faire les choses à la main car cela me donne plus de satisfaction de savoir que j’ai fait tout mon travail moi-même (et d’avoir des muscles endoloris par la suite).

Retirez la plante de son contenant et inspectez-la soigneusement

Retirez délicatement la plante de son contenant et inspectez-la soigneusement. C’est l’étape la plus importante pour s’assurer que votre plante sera en bonne santé et aura du succès.

  • Examinez-la à la recherche de signes de dommages (feuilles brisées, racines, etc.).
  • Examinez-la à la recherche de signes de parasites. En vérifiant tout autour de la terre, cherchez des insectes, des vers ou d’autres bestioles qui pourraient s’être introduits dans votre pot pendant le transport. Si vous voyez quelque chose de suspect, jetez-le immédiatement – il est inutile de planter quelque chose qui pourrait vous nuire ou nuire à votre famille !
  • Examinez le pot à la recherche de signes de maladie. La meilleure façon d’identifier une plante malade est de regarder ses feuilles ; si elles sont jaunies ou flétries, il y a de fortes chances que quelque chose de mauvais les ait infectées ! Faites de nouveau tourner ces plantes pour que tout le monde ait un peu d’air frais 🙂
  • Examinez-la pour détecter les signes de stress (le plus souvent causés par un arrosage excessif). Trop d’eau peut faire tomber la tête des plantes vers le bas, vers leur pot, comme si elles faisaient trop d’efforts, ce qui n’est pas très agréable parce que personne ne peut plus voir à quel point elles sont jolies… mais nous ne parlerons à personne de ce problème secret à moins qu’il n’y ait une situation d’urgence nécessitant une intervention immédiate”.

Arrosez la plante immédiatement après l’avoir plantée et gardez le sol humide

Arroser une plante juste après l’avoir plantée permet aux racines de votre nouvelle fleur de prendre un bon départ dans leur nouvelle maison. Cela permet également d’éviter le choc de la transplantation. Veillez à maintenir le sol humide jusqu’à ce que la plante soit bien établie, ce qui peut prendre plusieurs semaines selon votre climat et selon que vous cultivez des plantes annuelles ou vivaces. Si vous cultivez des plantes en conteneurs, veillez à les placer dans des pots dotés de trous de drainage adéquats afin que l’excès d’eau puisse s’écouler loin des racines.

Évitez de fertiliser les jeunes plantes

Si vous avez lu la section précédente, vous vous dites probablement “Je ne vais pas faire ça”. Bien vu ! La fertilisation des jeunes plantes peut être risquée. Lorsque nous parlons de fertiliser les plantes, nous voulons dire leur fournir des éléments nutritifs artificiellement afin qu’elles n’aient pas à les extraire elles-mêmes du sol. Or, certains engrais sont suffisamment puissants pour brûler les racines d’une plante si elle en reçoit trop d’un coup. C’est ce qu’on appelle la brûlure des racines, qui peut rendre la plante plus faible et plus vulnérable dans les années à venir. La surfertilisation tend à faire pousser vos plantes trop vite ou trop haut au lieu de produire des fleurs ou des fruits aussi bien qu’elles auraient pu le faire autrement (et peut causer d’autres problèmes).

Planifiez à l’avance et choisissez des plantes qui pousseront bien dans votre région

Comme vous pouvez le constater, le choix des fleurs à planter dépend d’un grand nombre de facteurs. La chose la plus importante à retenir est que vous devez choisir des plantes qui poussent bien dans votre environnement local. La meilleure façon de le faire est de se renseigner auprès d’un magasin de jardinage ou même de demander à vos voisins.

Les fleurs sont un excellent moyen d’égayer votre maison, mais elles sont aussi un moyen facile de faire entrer l’extérieur. Que vous souhaitiez quelque chose qui dure toute la saison ou que vous vouliez simplement décorer pour une occasion spéciale, il n’y a pas de meilleur moment que maintenant !

Article précédentQuels sont les outils de jardinage indispensables ?
Article suivantFaut-il tailler un arbuste ?