Du balisage à l’illumination des arbres et massifs, éclairer son jardin est à nouveau une affaire de grand art. Il s’agit non seulement de pouvoir circuler, mais aussi de profiter de son jardin la nuit venue. C’est alors qu’il se découvre tout autre grâce à une alternance soignée de bornes et de spots.

Le balisage des allées

Il s’agit d’éclairer les sentiers de circulation, les marches d’escaliers, les allées d’entrée et les chemins menant au garage ou vers toute autre dépendance. Sont recommandées les sources lumineuses de faible puissance, suffisantes pour démarquer les contours des marches et allées pour sécuriser le passage. Discrets, ces points d’éclairage sont posés au sol ou à faible hauteur. Les « bornes solaires » offrent une alternative intéressante dans la mesure où elles ne consomment pas d’énergie.

L’éclairage pour balcon et terrasse

L’éclairage d’un balcon ou d’une terrasse va dépendre de l’usage auquel sont dédiés ces espaces.
– Un coin lecture : un lampadaire
– Leur valorisation : une lumière douce
– Un repas sur table : une suspension
On le comprend, les usages sont multiples et évoluent avec les générations. Autant prévoir d’emblée plusieurs circuits électriques indépendants.
Aussi, on veillera à l’harmonie du luminaire avec le style de la maison. Si la borne en inox ne déparera pas une architecture moderne, on préfèrera des appliques de façade à l’ancienne sur un mur en pierre.

Illuminer ses massifs

Vous avez des massifs remarquables dans votre jardin. Si. Regardez mieux. Installez des spots, cependant pas trop près des feuillages, ni avec des ampoules trop fortes qui finiraient par griller les premières feuilles. Le dispositif ne doit pas se voir en plein jour, ni gêner votre entretien. A la nuit tombée, vous redécouvrirez autrement votre jardin.
Avant de se décider pour une installation fixe, il est conseillé de choisir des produits sur piquets qui soient mobiles pour les disposer différemment au rythme des saisons. Il existe également des dispositifs à pinces encore plus mobiles.

Illuminer ses arbres et arbustes

Vous rentrez dans le spectaculaire par le simple éclairage des ramures d’un arbre. Installé au pied ou dans les branches, le projecteur restitue toute la majesté d’un arbre ou arbuste. La chaleur dégagée par le projecteur est telle qu’elle pourrait abîmer les feuilles. C’est pourquoi ces spots très puissants ou projecteurs ne sont installés que dans des arbres aux branches écartées et de préférence au sol. Afin de limiter la consommation d’énergie, ils sont couplés à un minuteur pour ne pas éclairer toute la nuit un jardin dont plus personne ne profite.
Pour éviter tout risque d’incendie vous ne placerez pas ces lampes dans des conifères.

Éclairer un bassin ou une piscine

Ce n’est pas seulement une question de sécurité, c’est aussi une question d’harmonie et d’ambiance. Eclairez un bassin ajoute au romantisme de la scène. Quant aux piscines, elles doivent obligatoirement être signalées.
Il est impératif d’installer des équipements en très basse tension. Il est également possible d’opter pour des éclairages de surface : bougies en coupelles, photophores ou luminaires solaires flottants.

La sécurité requise

Tout matériel électrique indique un Indice de Protection informant sur le niveau de son isolation. S’agissant de milieux humides, le matériel doit être d’indice supérieur ou égal à 44.