Protéger du froid son jardin

Des protections sont à installer pour protéger du froid son jardin, en particulier des ravages de la neige et du gel.

 

La neige amie des plantes, ennemie des branches

Chargée d’eau, la neige accumulée sur les branches est un facteur de casse. Les vulnérables topiaires, conifères, haies et bambous seront régulièrement débarrassés de la neige. A l’inverse, la neige joue l’effet d’un manteau protecteur pour les plantes vivaces et plantes alpines qui ne gèleront pas. De plus, chargée d’azote, l’eau de la neige pénètre dans le sol au moment de la fonte, rien de meilleur !

 

Protéger les plantes et arbustes du jardin d’ornement

Selon la sévérité de l’hiver et la fragilité des plantes, plusieurs opérations peuvent être entreprises pour garder tout le monde au chaud :

– recouvrir de feuilles mortes les pieds des plus frileuses, ou les mettre sous serre et, si possible, les déplacer dans une véranda

– former un édredon de paille pour recouvrir les plantes vivaces

– placer les plantes en pot sous film plastique

– coincer une vitre en verre ou en résine au-dessus des petites plantes de rocailles (vitre que l’on se dépêche d’ôter en cas de soleil) et mettre sous cloche les fleurs fragiles

– habiller de manchons les bananiers, fougères et palmiers

– mettre en jauge les arbres et arbustes qui attendent leur plantation

Il est recommandé de cultiver des plantes adéquates dans les coins les plus froids du jardin.

Protéger son potager

Plusieurs solutions peuvent être mises en œuvre pour préserver les légumes du froid :

– mettre sous cloche les légumes les plus vulnérables ou utiliser un voile d’hivernage ou encore les placer sous un tunnel en fonction de la longueur du rang

– stabiliser la température du sol grâce à un paillis épais qui empêchera également la terre de trop se tasser sous l’effet de la pluie. Le paillis est formé de paille, ou de foin, ou de vieux compost

– former des buttes de terre aux pieds des légumes. De 20 à 25 centimètres de hauteur, ces buttes doivent être formées de terre sèche qui ne pénètrera pas au cœur des touffes, sous peine de provoquer le pourrissement de la plante.